Quelle est la valeur d’un pantalon made in France en prêt-à-porter morphologique ?


Quand vous découvrez le prix d’un vêtement vous posez-vous la question de combien il a coûté pour sa création ? On ne va pas se mentir, ce n’est pas un réflexe pour tout le monde. Pourtant, connaître la valeur d’un produit peut clairement nous aider à émettre un jugement plus réfléchi sur son prix de vente, et accessoirement nous remettre un peu les idées en place.  

Dans un souci permanent de transparence, on se devait de vous expliquer comment nous avions construit nos prix de vente : let’s do this !!!

 

Des prix les plus justes possible : pour vous comme pour nous 

Cette notion de valeur justement s’est un peu perdue dans les marges exorbitantes que se permettent les marques de prêt-à-porter dans un contexte de Fast Fashion. 

Si on vous expliquait que ce sac sur lequel vous avez flashé avait en fait coûté 50 euros à produire, vous auriez peut-être changé d’avis en découvrant qu’on vous demandait 400 euros pour l’obtenir. C’est vraiment là que je veux en venir : le prix est totalement subjectif. Selon les marques, les prix ne sont pas du tout fixés de la même manière. Par manque de transparence, on ne sait pas ce qu’ils contiennent. La valeur elle, ne ment pas ! 

En ce qui concerne Isaia, nous estimons avoir trouvé le prix juste : pour vous comme pour nous.  

Par prix juste, j’entends le prix qui nous permette de rentabiliser tous les coûts mis en œuvre pour la réalisation de nos produits,  mais aussi le prix que vous êtes prêtes à payer dans l’absolu. 

 

Bon, et concrètement ? 

Prix de vente TTC = coût de revient + marge brute + TVA

Jusqu’ici, on est d’accord. Voyons maintenant ce que contient chacune de ces catégories, sur l’exemple de notre pantalon Roméo.

 

Le coût de revient

-       Tissu et fournitures : 20,43 euros 

Pour la première collection, les tissus ont été dénichés dans des destocks. On a récupéré des tissus magnifiques laissés par les grandes maisons de mode. Meilleur moyen d’éviter le gaspillage et de ne pas produire de tissu alors qu’il y en a déjà des tonnes. 

 

-       Fabrication dans l’atelier en Vendée : 83 euros 

Oui, c’est vraiment le coût de fabrication de notre pantalon. Comment ça ? On vous explique. 

D’abord, le Made In France. 

Pour nous, il était très important de produire nos pièces en France pour la proximité, pour participer à notre économie, être sûres que les conditions de fabrication sont adéquates, pour la qualité, et pour réduire au maximum le transport pour des questions d’impact sur l’environnement. 

Je peux vous dire que les personnes qui fabriquent vos pièces sont des gens passionnés, sensibles au concept et au fait de vouloir habiller davantage de femmes, et nous savons qu’avec eux nous aurons un travail parfaitement réalisé. Pour nous, ce savoir-faire exceptionnel n’avait pas de prix (enfin si, mais on le paye du coup …)  


Deuxième élément expliquant ce coût de fabrication élevé : les précommandes. Vous connaissez le principe d’Isaia : proposer chaque vêtement en 36 tailles différentes. Suivant ce modèle, pour nous c’était la base de ne pas avoir de stock et donc de vendre uniquement sur précommandes. 

Donc en termes de fabrication, on n’est pas loin du prix des pièces sur-mesure. Au début en tous cas, les chances d’avoir plusieurs pièces dans la même taille et même morphologies sont minces. C’est ça, être unique ! 

Vous l’aurez compris, qui dit pas de stock dit précommandes, donc pas de minimum de production et donc pas de tarif dégressif, à notre grand regret. 

 

-       Part de la retouche offerte : 5 euros 

 Oui, nous faisons tout pour être au plus proche de vos corps mais le prêt-à-porter morphologique tel que nous l’avons imaginé ne prend pas en compte la taille en hauteur, pour l’instant du moins. On sait cependant que beaucoup d’entre vous rencontrent des problèmes par rapport à la longueur des vêtements. Pour remédier à cela nous vous offrons la retouche à hauteur de 15€. On intègre donc une part de la retouche dans le prix de vente. 

 

-       Transport de l’atelier en Vendée jusqu’à Paris : 3 euros 

 En camion, sur cintres, vos pièces seront apportées à Paris pour être ensuite emballées puis livrées. 

 

-       Packaging par nos soins à Paris : 3,80 euros

 Nous avons choisi des cartons personnalisés et éco-responsables parce que c’est quand même plus sympa que des cartons tous tristes et pas écolos ! 

 

La marge

Montant de la marge brute : 47,27 euros 

Ne vous méprenez pas, cette marge ne tombe pas directement dans notre poche (indirectement non plus d’ailleurs) : on parle de marge brute, c’est-à-dire qu’il reste encore touuuuus les coûts fixes à déduire avant de pouvoir éventuellement se rémunérer (rémuné-quoi ?)  

Ce que couvre la marge : 

-        Les frais de développement des 36 silhouettes sur le pantalon (avec uniquement des prestataires français, bien sûr!)

Dans ces frais on compte le stylisme, le modélisme et la gradation. Comme vous vous en doutez, le prêt-à-porter morphologique est plus cher en termes de développement que le prêt-à-porter classique. C’est bien simple, pour nous tout est triplé : les patrons, les toiles, la gradation, les prototypes.

C’est donc ça qui coûte le plus cher : le développement d’un vêtement en 3 morphologies. 

C’est le nerf de la guerre. Le nerf de NOTRE guerre. Il n’était donc pas QUESTION de faire des économies là-dessus et réduire le nombre de tailles pour simplifier le développement. 

 

-       Les coûts de communication et shooting : avec 3 mannequins aussi donc, pour refléter au maximum la diversité et chaque morphologie. Tout est triplé on vous a dit ! 

 

-       Le site internet et l’algorithme 

On n’allait quand même pas vous laisser toutes seules avec vos mesures, et galérer à trouver la bonne taille et morphologie : on a pensé à tout ! L’algorithme présent sur notre site vous dévoilera votre taille et morphologie parfaites chez Isaia, au moment de commander votre pièce. 

 

-       Réinvestir sur les prochains produits et vous préparer de superbes futures collections !!!  

 

Le prix psychologique 

Qu’on se le dise, notre marge brute est faible. Disons qu’avec une marge « normale », on devrait vous proposer le pantalon à 290 euros TTC minimum. Mais on s’est souvenues du prix psychologique, celui que vous êtes prêtes à payer : il n’était pas question de le dépasser. 

On sait que vous pouvez comprendre nos prix de vente car ils sont justifiés, mais jusqu’à un certain point. Nous nous sommes donc mises à vos places et avons solutionné le problème autrement.  

Au lieu d’augmenter notre marge on a préféré modifier notre modèle et réduire nos coûts fixes. Par exemple créer moins de pièces par collection car le développement d’une pièce en 3 morphologies est excessivement onéreux.

On s’est torturé la tête pour sortir les pièces coûte que coûte à ces prix tout en mettant toutes les chances de notre côté pour être rentables. Et croyez-nous, avec une marge brute telle que la nôtre ce n’est pas facile-facile ! 

Mais on tient le pari : si on crée une marque pour inclure davantage de femmes dans la mode, ce n’est pas pour en exclure autant à cause du prix !   

 

La TVA

Montant de la TVA : 32,50 euros 

Parlons-en de la TVA ! 

Celle-ci, on s’en passerait bien. Elle nous fait juste un petit coucou puis elle repart direction l’Etat. Et au passage, elle met un gros bazar dans l’esprit de tout le monde, en faisant passer notre produit pour beaucoup plus cher qu’il n’est vraiment. La fourbe ! 

On aurait tellement aimé vous annoncer les prix de vente Hors Taxes mais il paraît qu’on n’a pas le droit. Elle augmente donc notre prix de 20%, ce qui est énorme ! 

 

Où se situe-t-on niveau prix ? 

Pour les non-matheuses qui ne suivent pas : fini le suspens, le prix de vente de notre pantalon Roméo sera de 195 euros TTC. 

On sait que beaucoup de marques fabriquent déjà en France, vendent par précommandes, utilisent des tissus recyclés, et font bien d’autres actions pour réduire l’impact de l’industrie de la mode sur l’environnement. C’est tout à leur honneur, et nous les admirons beaucoup.

Mais chez Isaia, oui nous faisons le maximum pour produire et vendre de façon plus responsable, mais pas seulement. Notre valeur ajoutée par rapport à ces marques « éthiques » c’est la proposition d’une alternative au prêt-à-porter classique : plus de tailles, dans plus de morphologies, en prenant en compte davantage de silhouettes. 

Niveau prix, on s’aligne sur ces marques « éthiques ». Vous ne l’avez peut-être pas remarqué mais ce sont également les prix des marques haut de gamme dont on taira les noms car on les adore pour leur style mais on les déteste pour leur modèle économique. C’est d’ailleurs à cause de ces marques là que vous n’achetez plus qu’en période de soldes : vous n’êtes pas dupes, vous avez bien compris que s’ils peuvent se permettre un -70% c’est qu’il y a un problème dans les prix d’origine... 

Nos vêtements seront donc vendus à un prix certain, qui est justifié par les coûts d’une fabrication plus responsable. Mais la valeur ajoutée sur le prêt-à-porter a aussi un coût (et pas des moindres, on vous assure), nous sommes les seules à la proposer, et pourtant vous ne le ressentez pas sur le prix. 

Quand on paye pour la juste valeur d’un produit ça passe tout de suite mieux, vous ne trouvez pas ?  

En gros, on ne fait pas QUE produire en France et vendre par précommandes pour éviter le gâchis. Et pourtant on vend au même prix que si c’était le cas. 

 

Trouver le juste prix  

On ne peut pas tout avoir : une vraie solution au prêt-à-porter, une production française de qualité, le respect des matières et des conditions de fabrication, de jolis tissus, des vêtements canons, une production raisonnée ET les prix de la Fast Fashion. 

On aurait pu choisir entre tous ces points, mais aucun ne méritait d’être négligé pour pouvoir avoir le modèle qu’on voulait et représenter nos valeurs principales : être éthiques et inclusives (et surtout, ne pas l’être qu’à moitié). On veut pouvoir assumer toutes nos décisions et ne se cacher de rien, contrairement à la Fast Fashion qui se tait sur bien des sujets. 

Oui, nous avons un peu changé le modèle de d’habitude mais vous savez quoi ? C’est pour le mieux ! Même si toutes nos démarches ont un coût, qui se répercute donc sur le prix de vente, on sait que c’est le prix à payer pour consommer de façon plus réfléchie. 

Dernière chose : Il nous sera très difficile de faire des réductions ou des soldes, car comme vous l’avez compris nous avons déjà tout fait pour baisser nos prix de vente et se rapprocher au maximum du prix psychologique. On préfère vendre au prix juste toute l’année plutôt que seulement durant quelques périodes. 

Voilà, vous en savez autant que nous sur la valeur du premier pantalon Isaia : Roméo. Nous avons maintenant hâte que vous les découvriez ! 


Lily




Laissez un commentaire